bronchite aigue ; BPCO et emphysème ; bronchiolite aigue

la bronchite aigue

c’ est une inflammation de la trachée , des bronches et des bronchioles d’ origine le plus souvent virale . l’évolution est en général bénigne avec guérison complète ; mais peut être grave chez le jeune enfant (bronchiolite aigue) , chez l’insuffisant respiratoire et chez l’asthmatique .

les causes sont : virus influenzae ; parainfluenzae ; virus respiratoire syncytial (vrs) ; virus coxackie ; chlamydia pneumoniae ; bordatella pertussis ; hemophilus influenzae ; mycoplasme ; streptococcus pneumoniae ; moraxella catarrhalis . avec facteurs de risque qui sont : l’asthenie , maladie bronchopulmonaire chronique , sinusite chronique , hypertrophie des amygdales et des végétations chez l’enfant , immunodépression , pollution atmosphérique , sujet âgé et enfant , intoxication tabagique et tabagisme passif , intoxication énolique ,reflux gastro-oesophagien (RGO) , trachéostomie et déficit en Iga.

LES SYMPTOMES : -prodromes avant l’atteinte bronchique: rhinite, angine , douleurs musculaires et courbatures , malaise , frissons et fièvre modérée .

-phase sèche : toux sèche , quinteuse , douloureuse avec brulures rétrosternales , fièvre modérée , asthenie , courbatures , céphalées , auscultation normale .

-phase humide: toux productive avec expectoration sero-muqueuses , parfois purulente en cas de surinfection , diminution des douleurs rétro-sternales , apparition de ronchus ou de sibilants à l’auscultation sans foyer pneumonique .

la bronchopneumopathie chronique obstructive et emphysème

les BPCO présentent comme caractère commun un trouble ventilatoires obstructif chronique ou récidivant et comprennent : *la bronchite chronique simple ,*la bronchite chronique obstructive , *l’emphysème , * l’asthme , *la dilatation des bronches . dans le language courant la BPCO fait référence à la bronchite chronique obstructive avec ou sans emphysème .

-la bronchite chronique simple : est définie cliniquement par une toux et une expectoration purulente pendant au moins 3 mois /an et pendant au moins 2 années consécutives .

-l’ emphysème est définit anatomiquement par une destruction des parois alvéolaires conduisant à une augmentation des espaces aériens distaux situés au dela de la bronchiole terminale . on distingue :

  • les emphysèmes diffus: soit emphysème centro-lobulaire oû la destruction touche les bronchioles respiratoires et prédomine au sommet , et le réseau vasculaires est épargné ; soit emphysème pan-lobulaire oû la destruction touche les canaux et les sacs alvéolaires et prédomine aux bases, le réseau capillaire est concerné dans cette destruction.
  • les emphysèmes localisés: il est para-cicatriciel ou para-septal

un facteur héréditaire et génétique a été incriminé dans la bronchite chronique suggérant une prédisposition génétique ; et dans l’emphysème , une forme rare est due à un déficit en alpha anti-trypsine dont la transmission se fait selon un mode autosomique dominant .

-parmi les etiologies , nous retrouvons le tabagisme , pollution atmospherique , les infections virales , les aéro-contaminants professionnels.

les symptômes:

  • bronchite chronique simple: toux et expectoration chroniques chez un fumeur ; pas de dyspnée ; examen normal
  • bronchite chronique obstructive: toux et expectorations chronique chez un fumeur ; dyspnée d’abord d’effort puis de repos ; distension thoracique ; signe de Hoover( rétrécissement de la base du thorax à l’inspiration) ; rales bronchiques, sibilants parfois ; diminution du murmure vésiculaire parfois ; pas d’hippocratisme digital ; cyanose et signes cardiaques droits absents en dehors d’ une décompensation .
  • emphysème centro-lobulaire: ¨blue bloater¨: long passé de toux et d’expectoration chronique chez un fumeur ; dyspnée d’effort croissante ; patient souvent Pléthorique ; distension thoracique modérée et cyanose , râles bronchiques , signes de coeur pulmonaire chronique possibles (insuffisance ventriculaire droite) .
  • emphysème pan-lobulaire ¨pink-puf-fer¨ : dyspnée isolée , sujet maigre , distension thoracique majeure , expiration lèvres pincées , diminution du murmure vésiculaire , tympanisme , pas de cyanose et pas de signes d’insuffisance ventriculaire droite .

la bronchiolite aigue

c’est une inflammation des bronchioles , survient surtout chez le nourisson entre 0 et 2 ans maximum entre 2 et 10 mois ; habituellement sporadique surtout l’hiver et au printemps . elle est le plus souvent d’origine virale (virus respiratoire syncytial).

les causes sont : VRS ; virus para-influenzae ; adénovirus ; rhinovirus ; myxovirus ; virus inflenzae ; chlamydia ; hémophilus ; mycoplasmes ; légionnelles . avec comme facteur de risque le contact infectant et enfant en collectivité .

les symptômes : réalisent une crise d’asthme fébrile:

  • au début rhinopharyngite aigue s’accompagnant de signes respiratoires au premier plan et d’une fièvre élevée
  • toux incessante peu productive
  • polypnée parfois irrégulière ; et wheezing expiratoire avec diminution du murmure alvéolaire et des sibilants
  • distension thoracique, signes de lutte: mise en jeu des muscles respiratoires accessoires avec tirage sous et sus sternales, balancement thoraco-abdominal .

la bronchiolite peut se compliquer d’une surinfection bactérienne, un pneumothorax , un pneumomédiastin , une insuffisance respiratoire , d’une bronchiolite oblitérante ou même un décès . la mortalité reste toutefois moins de 1/100 , le plus souvent la fièvre et les signes respiratoires disparaissent en 2 à 5 jours et la guérison est complète en 1 semaine. l’évolution est parfois plus lente chez les enfants à risque. elle peut être la première manifestation d’un asthme allergique; et en cas de récidive rechercher : un RGO , un corps étranger intra-bronchique, une mucoviscidose, un déficit immunitaire ou un déficit en alpha-antitrypsine ou alors une compression par un arc vasculaire anormal .

bonne lecture.

Publié par karaterki nabila

Médecin généraliste spécialisée en Anesthesie-reanimation et intéressée par la phytotherapie.

ÉNERGIOLOGUE

"La vie est née d’une vibration, elle est entretenue par les vibrations et elle meurt en l’absence de vibration " - Lakovski

WEIGHT LOSS FOOD

WELCOME TO THE BLIGHT WEIGHT LOSS FOOD. WISH YOU ALWAYS HEALTHY.

Voyage Garage Potage

Un beau mélange pour vous inspirer au quotidien

Assistance WordPress.com

Consultez notre site d'assistance pour en savoir plus sur votre site et la manière de tirer le meilleur profit de WordPress.

AUTONOMIE JARDIN

POUR LA PROTECTION DE LA NATURE, ET LA DIFFUSION DE LA PERMACULTURE

Didi...Di...Nou...Tou...

Parce que la nature a tant à nous offrir

Cinemu

Du ciné, des séries, de la musique, mais en mieux

WordPress.com en français

Toutes les nouvelles de la communauté WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :