LA CYSTITE

la cystite est une inflammation de la vessie, généralement d’origine bacterienne ; trés fréquente chez la femme entre 20 et50 ans ; et après 50ans chez l’homme

LES CAUSES :

-1/ les infections :- qd il y a une colonisation par voie ascendante (urètre , prostate ou vagin) ou bien une inoculation iatrogène. cette colonisation est rarement descendante comme la tuberculose ou hématogène comme la bilharziose

-les bacilles à gram négatif (escherichia coli , proteus , klebsiella ou bactéries hospitalières)

-cocci à gram positif: staphylococcus

-tuberculose plus rarement et bilharziose et adénovirus 11 et 21 à l’origine de la cystite hemorragique

2/medicaments : cyclophosphamide

3/ lithiase

4/corps etrangers chirurgicaux

5/ stagnation vésicale souvent associée à une infection

6/ cancer vésical

7/ fistule vésicale à point de départ gynécologique

8/irradiation

9/instillations intravésicale

10/ cystite interstitielle

avec comme facteur de risque le sexe feminin ; les rapports sexuels ; les antécédants d’infections urinaires ; le diabète ; l’immunodepression ; modification de la flore vaginale par les spermicides…; grossesse ; obstruction des voies urinaires ; vessie neurologique ; sondage urinaire ; oxyurose ; ménopause ; prolapsus génital

LA CLINIQUE :

-l’absence de fièvre qui , si elle existe fait suspecter une pyélonéphrite ou une prostatite

-une pollakiurie

-brûlures mictionnelles

-douleurs hypogastriques

-modification de l’aspect des urines(troubles , hemorragique)

EXAMENS COMPLEMENTAIRES : faire un E.C.B.U et une culture des urines avec antibiogramme

UN RESUME SUR LE TRAITEMENT:

-traitement etiologique

-trt d’une cystite bacterienne par antibiothérapie et boissons abondantes

-hygiène locale douce

SURVEILLANCE ET MESURES HYGIENO6DIETETIQUES : si pas d’amelioration dans les deux jours , adapter le trt à l’antibiogramme

eviter au maximum les manoeuvres invasives urologiques sinon une bonne antiseptie

LES COMPLICATIONS : diffusion de l’infection à type de prostatite , de pyelonéphrite , bactériémie ou septicémie ; les récidives ;

l’évolution est généralement bonne pour la cystite aigue bacterienne de la femme jeune ; elle reste variable selon les etiologies .

LE CAS DE LA GROSSESSE : la grossesse est un facteur de risque de cystites aigues et de pyelonéphrites qui majorent le risque d’accouchements prématurés. on recommande les trts conventionnels pendant 10 jours ou courts de 3 jours avec une aminopenicilline.

FIN

Publié par karaterki nabila

Médecin généraliste spécialisée en Anesthesie-reanimation et intéressée par la phytotherapie.

ÉNERGIOLOGUE

"La vie est née d’une vibration, elle est entretenue par les vibrations et elle meurt en l’absence de vibration " - Lakovski

WEIGHT LOSS FOOD

WELCOME TO THE BLIGHT WEIGHT LOSS FOOD. WISH YOU ALWAYS HEALTHY.

Voyage Garage Potage

Un beau mélange pour vous inspirer au quotidien

Assistance WordPress.com

Consultez notre site d'assistance pour en savoir plus sur votre site et la manière de tirer le meilleur profit de WordPress.

AUTONOMIE JARDIN

POUR LA PROTECTION DE LA NATURE, ET LA DIFFUSION DE LA PERMACULTURE

Didi...Di...Nou...Tou...

Parce que la nature a tant à nous offrir

Cinemu

Du ciné, des séries, de la musique, mais en mieux

WordPress.com en français

Toutes les nouvelles de la communauté WordPress.com

%d blogueurs aiment cette page :